La spécificité des violences contre les femmes en situation de conflits et de migration

Que ce soit dans leur pays d’origine, dans un contexte de conflit ou non, pendant leur parcours, puis pendant leur séjour en France, les filles et les femmes subissent des violences fondées sur le genre (viols, menaces, mutilations génitales féminines, mariages précoces et forcés, traite des êtres humains, exploitation sexuelle, violences conjugales et familiales et situations d’exploitation, etc.).

Ces violences ont pour les victimes des conséquences physiques, psychiques et sociales considérables. Si elles n’osent pas toujours évoquer ces violences du fait du traumatisme ou de codes culturels, c’est au professionnel de savoir repérer ces besoins spécifiques, de soutenir de manière adaptée, protéger et orienter vers des services spécialisés.

Objectif de la formation

Les participant/es seront en capacités d’identifier les femmes en situation de violences, de les informer sur leurs droits, de les orienter et de les accompagner dans leurs démarches de réparation.

Objectifs opérationnels
  • Appréhender la réalité complexe des violences liées au genre dans ses conséquences physiques, psychologiques, identitaires et socio-culturelles 
  • Identifier les enjeux singuliers des parcours et des profils de ces femmes
  • Accompagner ces femmes en améliorant les pratiques d’accueil et d’accompagnement et valoriser les ressources propres à chacune 
  • Orienter vers les prises en charge les plus adaptées 
Contenu
  • Caractéristiques et conséquences des violences liées au genre : sexuelles, psychiques, physiques
  • Les différentes dimensions de ces violences selon des facteurs culturels, ethniques, politiques, sociaux, communautaires, etc. 
  • Facteurs de risques: âge, isolement, précarité, emprise communautaire et culturelle, statut administratif en France, etc.
  • Préconisation pour mieux accompagner : écoute, prévention, protection, orientation  
  • Soutenir et valoriser les ressources de ces femmes et filles

Dates en inter : 25 et 26 novembre 2024

Durée : 2 jours en présentiel

Public : Toute personne accompagnant des femmes et des filles migrantes

Prérequis : Aucun